Kif #16 suite : Mes petits plaisirs coupables ! 2/2

Voici la suite des mes petits plaisirs coupables ou guilty pleasures, comme on les appelle outre Manche!

1. Gagner un shampoing grâce à mon super shampoing sec. Je me force à me laver les cheveux tous les 2 jours uniquement sur les conseils de mon coiffeur Didier – Kif #3 Aller chez le coiffeur – car plus ils sont lavés plus les shampoings sont fréquents! Pour y arriver, j’utilise le shampoing sec Batiste le deuxième jour, je ne peux plus m’en passer!

2. Me regarder dans les vitrines en sortant de chez le coiffeur. Bon avouez que vous le faîtes aussi jusque dans l’ascenseur qui vous mène chez vous! En tout cas moi je le fais sur tout le trajet et je n’arrête pas de les toucher tellement ils sont soyeux.

3. Etre invitée à dîner le soir où j’avais prévu de faire mes courses. Vous allez finir par penser que je suis une grosse feignante mais je suis sûre que faire les courses est aussi une tannée pour vous surtout le soir et les weekends quand les supermarchés sont bondés…

4. Aller à la boulangerie avant la fermeture et repartir avec du rab que le boulanger vous donne car il ne les vendra plus. Ca y est maintenant je suis feignante ET radin à vos yeux!

5. Jouer 5 parties de Candy Crush avant de me coucher. C’est une espèce de rituel, un moment de transition entre la fin de journée et le début de la nuit. Cela m’apaise, je n’ai pas besoin de réfléchir et aligne les bonbons avec délice!

6. Refermer l’ascenseur volontairement alors que des personnes arrivent pour le prendre. Genre « Oh, j’avais pas vu »! Je n’en suis pas fière et surtout je ne le fais pas tout le temps…

7. Utiliser la cagnotte accumulée sur ma carte de supermarché lors du dernier plein de courses du mois. Ca fait un peu baisser la note. Eh oui il n’y a pas de petites économies! C’est la crise ma ptite dame!

8. Quand la jaune de l’appli de mon compte en banque est à son max le jour de la paie. C’est le meilleur jour du mois n’est-ce pas?!

9. Quand je passe une commande sur le net avec un code promo et que le nouveau prix s’affiche. Un vrai kif non?!

10. Recevoir un colis dans ma boîte à lettre – même si c’est moi qui ai passé la commande. J’ai l’impression que c’est Noël ou mon anniversaire!

Et vous quels sont vos petits plaisirs coupables?

Amélie

Kif #3 – Aller chez le coiffeur

03b456110ac09e584dc2a398bfce910aComme de nombreuses femmes, j’entretiens une relation assez « compliquée » avec ma crinière. A l’adolescence, mes cheveux sont devenus hors de contrôle! Je me souviens avoir passé des heures devant le miroir de la salle de bains pour trouver la BONNE coiffure. J’avais beaucoup – trop – de cheveux, ce qui les rendait très épais et donc très difficiles à dompter. J’enviais mes copines qui avaient les cheveux fins et lisses, l’idéal capillaire selon moi. Je suis passée par toutes les coiffures et couleurs : le très long, le très court, avec/sans frange, le cuivré, le blond, bref rien ne m’allait!

Je suis restée longtemps SCF – Sans Coiffure Fixe – jusqu’à ce que je découvre l’accessoire qui allait changer ma vie – Non, je n’exagère pas – : le fer à lisser!  J’ai fait ma première acquisition de cette merveilleuse invention à Londres lors de mon séjour là-bas et ENFIN ma coiffure devenait correcte et mes cheveux domptables. C’est à partir de ce moment là que j’ai commencé à les aimer ou en tout cas à moins les détester.

Depuis ma réconciliation capillaire, j’aime en prendre soin et les entretenir. Je suis sûre que vous serez d’accord avec moi – et Coco Chanel -, « Une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui s’apprête à changer sa vie ». Confier ses cheveux à un coiffeur est donc une grande preuve de confiance et même un risque. Combien de fois suis-je sortie de chez le coiffeur en pleurs après une coupe ratée? Combien de larmes ont également coulé après le premier shampoing suivant la coupe en me rendant compte que sans le brush du coiffeur et ses produits magiques, je ne ressemblais plus à rien?

Mais aujourd’hui cela n’arrive plus car j’ai rencontré Didier. Didier c’est MON coiffeur. Personne d’autre que lui ne touche à MES cheveux. Didier dompte ma crinière rebelle depuis maintenant 7 ans et nous sommes sur le point de passer ce cap délicat avec succès. Je lui suis fidèle car il fait toujours EXACTEMENT ce que je lui demande. Il connaît mes goûts, me conseille et avec lui je n’ai pas d’inquiétudes. Je me laisse faire les yeux fermés. Son salon n’est ni branché ni stylé mais ce qui compte c’est son peigne et sa paire de ciseaux. Entre ses mains, je me détends. Je prends soin de moi et m’offre une séance bien-être. On discute de tout et de rien, de la météo, des vacances, des potins du quartier. C’est plus efficace qu’une séance chez le psy. La comparaison est intéressante car c’est lui qui m’a annoncé une nouvelle toujours difficile à entendre il y a un an : j’ai des cheveux blancs! Cela a été un choc mais il m’a aidé à en rire et à dédramatiser la situation.

Quand je sors de chez lui, je me sens légère, plus sûre de moi et même belle. Je me regarde l’air de rien dans les vitrines des boutiques (avouez que vous le faites aussi!) et je n’arrête pas de les toucher, ils sont si doux! Bref une bulle de bonheur dont j’apprécie chaque minute – et en particulier le massage du cuir chevelu pendant la pose du soin – un vrai régal!

Je garde souvent le même genre de coupe – carré long effilé – car c’est ce qui me va le mieux mais j’ai toujours envie de tester des nouveautés comme le Tie and Dye l’été dernier, j’ai besoin de voir un peu de changement. En ce moment je fais des mèches dorées pour éclairer ma base châtain foncée.

visu-boutique-livre-1

J’adore suivre la mode capillaire et me tenir au courant des nouvelles tendances et nouveaux produits. Je suis abonnée au blog lesmercredisdedaphne.com où l’on trouve des tutos et idées de coiffures originales. Je me suis aussi procurée son livre – L’art de se coiffer – pour les réaliser sur mes cheveux. Je vous le conseille vivement si vous voulez avoir l’air looké comme Daphné!

La prochaine fois que vous irez chez le coiffeur, prenez bien conscience que vous vivez un moment de plaisir rien que pour vous et ressentez les bénéfices de ces quelques heures prises pour vous!

Amélie