Destination coup de coeur #2 : Amsterdam – Keukenhof

DSC01437.JPG

Il y a quelques mois, je vous emmenais dans la ville d’Amsterdam à travers ses symboles. Aujourd’hui je vous fais voyager au pays des fleurs et notamment de la tulipe à Keukenhof! Il s’agit d’un parc gigantesque qui met les fleurs à l’honneur. Il n’est ouvert que 3 mois par an, de mars à mai. Si vous aimez les fleurs, c’est une étape obligatoire lors de votre séjour aux Pays-Bas.

J’ai eu la chance de m’y rendre tout un dimanche de mai lors d’un weekend très chaud et ensoleillé. J’ai apprécié cette journée hors de la ville. De plus il est très aisé de s’y rendre du centre d’Amsterdam, le service de bus et de navettes est très bien organisé.

Je vous laisse découvrir ce lieu fleuri et champêtre en photos. J’avoue que j’ai eu du mal à faire la sélection! Enjoy 😉

dsc01445

dsc01391dsc01395dsc01399

dsc01422dsc01423

dsc01436dsc01433

dsc01430dsc01431dsc01446

dsc01439

dsc01450dsc01453

dsc01454dsc01458

dsc01467dsc01487

dsc01491dsc01496dsc01502dsc01503

retouchee

J’espère que ce petit reportage photo vous aura donner envie.

A très vite.

Amélie

My home sweet home…

On a coutume d’appeler notre chez nous notre Home Sweet Home. Et bien ces dernières années, j’avais du mal à trouver le mien. Avoir un lieu où l’on se sent bien, c’est primordial pour son équilibre.

home

L’endroit le plus réconfortant pour moi a toujours été la maison familiale de Normandie où j’aime revenir pour me ressourcer. A trente ans passés, il était temps pour moi de me poser et de me dire enfin : « ici, c’est chez moi ».

Après une rupture, j’ai du rapidement trouver un nouvel appartement sur Paris et cela a été un vrai parcours du combattant. J’ai passé des heures sur les sites internet à essayer d’obtenir une visite pour un petit 30 m². Allant de refus en refus, je commençais à me dire que j’allais devoir repasser par la case parents en attendant… Et puis MIRACLE, une propriétaire moins exigeante que les autres a accepté mon dossier juste à temps ! ALLELUHIA !

Il s’agissait d’un petit meublé refait à neuf de 17m² mais je me suis dit que cela conviendrait et que mon séjour dans ce studio serait temporaire… Il s’avère que ce qui devait être temporaire dure depuis maintenant 4 ans et demi !!! Etant donnée mon changement d’activité professionnelle – je suis freelance – il a bien fallu que je me résigne à apprivoiser ces quelques mètres carrés qui allaient demeurer mon chez moi encore un bout de temps.

Cet été, j’ai ressenti le besoin de tout changer. J’ai bougé les meubles de place, en ai revendu et racheté. J’ai fait de mon mieux pour compartimenter les espaces afin d’avoir un espace de travail, un coin cuisine, un lieu pour lire et dîner et un coin cosy pour la nuit, tout cela dans la même pièce !

J’en ai profité pour me munir de nombreux sacs poubelles et faire du tri dans mes papiers et mon dressing afin de repartir à zéro et commencer une nouvelle vie. J’ai surtout pris beaucoup de plaisir à remeubler et décorer mon petit nid qui commençait dès lors à devenir bien douillet et à me ressembler. J’ai choisi avec soin mes coussins, mes tapis, lampes et meubles de rangement. J’ai fait de belles trouvailles à prix très raisonnables chez Casa, Gifi, Monoprix et Ebay et respecté le petit budget que j’avais dédié à ce projet.

J’ai vraiment réussi à optimiser l’espace et à le personnaliser avec des photos et souvenirs de voyages afin de me sentir dans mon environnement. A final touch avec le parfum d’ambiance chaud et rassurant Under a Fig Tree de chez Rituals et je sais que je suis à la maison ! Quel doux sentiment de sécurité et de protection

Etre heureux de rentrer dans un cocon où rien ne nous est hostile n’a pas de prix et j’en prends conscience tous les jours. Bien sûr j’aimerais avoir un appartement avec une pièce de plus mais je m’en contente aujourd’hui car il me correspond ainsi qu’à ma nouvelle vie. Et puis finalement less is more et je ne passe pas des heures à faire le ménage – activité dont j’ai une sainte horreur !

A présent je peux passer un weekend entier chez moi sans sortir à travailler, bloguer, lire, ranger ou bien tout simplement me reposer devant la TV. Cela était impensable il y a encore quelques mois ! Il était temps, il a fallu un déclic pour passer d’une banale chambre impersonnelle à un véritable lieu de vie.

Je suis vraiment heureuse d’avoir entrepris cette démarche qui était nécessaire et s’inscrivait dans une refonte de ma vie tout entière ! Je continue à essayer d’améliorer cet espace au quotidien et m’efforce de ranger mes affaires car dans un lieu confiné, le moindre objet qui traîne se remarque ! Cela me force à avoir une certaine discipline, ce n’est pas plus mal.

Je suis persuadée que l’endroit où l’on vit dit quelque chose de nous et influe sur notre vie alors prenons en soin autant que nous prenons soin de nous-même !

Une amie m’a d’ailleurs recommandé la lecture du livre La Magie du rangement de Marie Kondo. L’avez-vous lu ?

la-magie-du-rangement

« La méthode Kondo est simple, pertinente et efficace pour bannir à jamais le fouillis. Commencez par vous débarrasser des choses inutiles, puis organisez bien votre espace, une bonne fois pour toutes. Si vous adoptez cette stratégie, le désordre ne fera jamais son retour. »

Je pense que je vais apprendre des choses pour améliorer ma façon de ranger et donc mon quotidien.

Et vous, aimez vous passer du temps chez vous ?

Amélie

Kif #4 – Voyager

citation voyageJe pense que nous sommes nombreux(-ses) à partager ce kif car notre génération est aujourd’hui amenée à être de plus en plus mobile, notamment pour des raisons professionnelles.

Ma passion pour les voyages a commencé assez tard vers l’âge de 21 ans lors de mon séjour en Angleterre. Enfant, j’ai principalement sillonné les belles routes de France et découvert l’Alsace, la Côte d’Azur – of course – la montagne, la Corrèze, L’Ardèche, bref mes parents m’ont permis de bien connaître notre superbe pays. Mais souffrant du mal des transports, les voyages rimaient toujours avec cauchemar. Et puis en grandissant cela m’est passée du jour au lendemain, un vrai soulagement et le début du plaisir.

Pendant mes études, j’ai vécu en Angleterre pendant 2 ans et j’ai pris l’habitude de voyager le weekend. Avec ma colloc allemande, j’ai visité de nombreuses villes anglaises, galloises et irlandaises. C’est à ce moment là que j’ai pris l’avion pour la première fois. De là est venu le déclic, j’ai « chopé le virus ». Depuis je suis accro aux voyages. Ma préférence – pour l’instant – va aux pays chauds – je ne supporte pas le froid – et villes européennes. J’aime en particulier les palmiers, les étendues d’eau et les paysages grandioses. Je n’ai pas visité de nombreux pays, ni tous les continents mais je compte bien continuer à explorer le monde dans les années à venir.

kif 4Pour moi, le voyage commence d’abord par le choix de la destination. Puis j’aime ensuite me renseigner sur la culture, l’histoire, les moeurs du pays que je m’apprête à découvrir. Je fais des recherches sur internet, me procure des guides touristiques, ainsi je pars en sachant déjà ce que je veux voir et faire – c’est mon côté organisée! J’aime m’immerger dans le pays où je suis, parler avec les habitants, goûter la gastronomie et apprendre des mots et expressions de la langue locale. Ce sentiment de dépaysement me rend sereine, vivante et nourrie. En rentrant de mes voyages, je me sens plus riche, grandie et un peu différente. Cela me donne envie de partager mes découvertes et émotions avec mes proches.

En bonne touriste qui DSC00694se respecte, je mitraille tout en photo – une vraie japonaise – envoie des cartes postales – oui, oui toujours! – et rapporte des souvenirs.  Je teste les coutumes locales, comme le tatouage au henné au Maroc ou les tresses en Guadeloupe! J’aime me sentir proche de la population, la voir vivre au quotidien et découvrir un autre mode de vie différent du mien. Et en rentrant j’inonde ma page Facebook et Instagram de mes photos que je ne me lasse pas de regarder encore et encore.

DSC00122Je l’avoue, je ne suis pas une globe trotteuse sac sur le dos et dormant dans une tente Quechua! J’ai quand même besoin de mon confort. Un jour peut-être… Je suis plutôt adepte de la farniente, j’aime tout simplement lézarder au soleil au bord de la mer, ou de la piscine sur un transat avec un bon livre et un virgin mojito bien frais. C’est une manière de me reconnecter avec moi-même, de me vider la tête, de recharger les batteries et faire le plein de vitamines D.

FB_IMG_1443919440880

J’ai besoin de partir pour mieux revenir. Cela provoque en moi un déclic. Je reviens de mes voyages avec de bonnes résolutions, des nouveaux projets plein la tête, le corps détendu et la tête à moitié restée sur mon petit bout de paradis tout fraîchement quitté.

Cependant à peine rentrée, j’ai déjà en tête un nouveau séjour à venir qui me motive pour m’aider à revenir à la réalité! « Voyage, voyaaaaage. Plus loin que la nuit et le jour« . Dédicace à Desireless!

carte a gratter

Je profite de cet article pour partager avec vous une idée cadeau originale pour les passionnés de voyages : une carte du monde à gratter. Cette magnifique carte du monde n’est pas comme les autres. Recouverte d’un film doré à la surface des continents, elle invite les intrépides voyageurs à gratter les villes ou pays qu’ils ont visité pour faire apparaître une nouvelle vision personnalisée du monde. Pour chaque ville ou pays gratté, de nombreux détails apparaissent. A travers ces petites surfaces découvertes, ils ont le plaisir de retracer leur parcours. Disponible chez Nature & Découvertes.

Je vous parlerai plus en détails de mes périples dans une nouvelle rubrique à venir  prochainement : Destinations coup de coeur.

En attendant vous pouvez voir quelques photos de mes voyages sur ma page Pinterest que j’alimente régulièrement.

Stay tuned!

Amélie