Mon portrait chinois 2.0

Que cela me fait plaisir de vous retrouver sur le blog !!!

J’ai ressenti un ENORME manque alors j’ai libéré mon emploi du temps pour passer un moment avec vous 😉

Si vous faîtes partie de la blogosphère, vous connaissez forcément Natacha Birds de Les filles à. Il y a quelques temps elle a réalisé son portrait chinois 2.0. Depuis que j’ai créé le blog en septembre et mon côté « geek » s’étant particulièrement développé, j’ai eu envie de faire le mien an 25 points et de le partager avec vous.

Crédit photo : Kanako

01. Si j’étais (une autre) blogueuse je serais… With a love like that. Déjà Cécile est un véritable amour et ses articles love, déco, inspirations ou humeur sont toujours très bien écrits, illustrés avec goût et me mettent de bonne humeur.

02. Si j’étais un plugin wordpress je serais… « réseaux sociaux », geek vous dîtes ?!.

03. Si j’étais un article je serais… un article sur ma nouvelle vie de freelance.

04. Si j’étais une rubrique je serais… Mes Kifs !

05. Si j’étais un DIY je serais… « comment concilier vie pro, perso et… son blog ».

06. Si j’étais une recette marmiton je serais… une recette rapide et bonne pour la ligne à réaliser rapidement avec un micro-ondes !

07. Si j’étais un clip sur YouTube je serais… le dernier album de The Avener, une pure merveille.

08. Si j’étais une série Netflix (ou autre) je serais… The Affair. J’essaye de vous en parler bientôt sur le blog. Gros gros coup de cœur…

09. Si j’étais une police (font), je serais…. Calibri ou Verdana.

10. Si j’étais un emoji je serais… un cœur  <3 tout simplement car j’aime l’amour.

11. Si j’étais un réseau social je serais… FacebookInstagram. J’en suis complètement accro ! C’est la première chose que je fais en me levant le matin 😉

12. Si j’étais un hashtag je serais… #lesgens #happyme

13. Si j’étais une application je serais… Candy Crush et mon compte en ligne Société Générale !

14. Si j’étais un filtre Instagram je serais… le filtre « valencia ».

15. Si j’étais un navigateur je serais… Chrome.

16. Si j’étais un mot-clé je serais… Kif and Blog ! Placement de produit 😉

17. Si j’étais un gif je serais… la célèbre scène de Dirty Dancing « Nobody puts baby in the corner » traduisez « On ne laisse pas Bébé dans un coin » !

dirty dancing nobody puts baby in the corner

18. Si j’étais un livre numérique je serais… toute la bibliographie d’Agnès-Martin Lugand.

19. Si j’étais un e-shop je serais… Déco-graphic pour la déco et la papeterie et Odette et Lulu pour les bijoux et fringues.

20. Si j’étais un dossier sur mon bureau je serais… « à classer », toujours beaucoup de documents ou photos téléchargés A CLASSER !

21. Si j’étais un fond d’écran je serais… une photo de mon dernier voyage.

22. Si j’étais une touche de mon clavier je serais… « * » je trouve cette petite étoile jolie mais discrète.

23. Si j’étais mon prochain achat geek… je serai une liseuse Kobo GLO HD et un Polaroid Fujifilm Instax Mini 70. Ils figurent sur ma wishlist d’anniversaire, je croise les doigts 😉

24. Si j’étais un objet électronique je serais… mon iMac.

25. Si j’étais un compte Instagram je serais… celui de The Blue Ananas qui poste des photos juste ultra esthétiques et celui de Chic des Plantes ma nouvelle marque d’infusions préférées. Les photos sont hyper fraîches et épurées.

Instagram

Si vous le souhaitez vous pouvez réaliser votre portrait chinois 2.0 sur votre blog en me « tagant » ou en commentaire de cet article!

blogging

A très vite !

Amélie

Mes Antikifs

Aujourd’hui je vais changer un peu le ton de mes articles habituels… Ce blog est avant tout un espace où règnent le positif et l’optimiste. Ceci dit, je suis humaine et parfois je suis agacée, déçue ou un peu triste comme tout le monde même si j’essaie de voir le ciel bleu derrière la pluie. Ces derniers jours, j’ai ressenti un peu de frustration et de ras le bol, j’ai donc eu besoin d’évacuer pour me sentir mieux. Il paraît qu’écrire libère les colères et j’ai donc décidé de lister mes ANTIKIFS afin de commencer cette nouvelle semaine sur un meilleur pied!

MES ANTIKIFS

Vous aussi, lâchez vous en commentaires si besoin 😉

Je reviens très vite avec un vrai kif!

Amélie

My home sweet home…

On a coutume d’appeler notre chez nous notre Home Sweet Home. Et bien ces dernières années, j’avais du mal à trouver le mien. Avoir un lieu où l’on se sent bien, c’est primordial pour son équilibre.

home

L’endroit le plus réconfortant pour moi a toujours été la maison familiale de Normandie où j’aime revenir pour me ressourcer. A trente ans passés, il était temps pour moi de me poser et de me dire enfin : « ici, c’est chez moi ».

Après une rupture, j’ai du rapidement trouver un nouvel appartement sur Paris et cela a été un vrai parcours du combattant. J’ai passé des heures sur les sites internet à essayer d’obtenir une visite pour un petit 30 m². Allant de refus en refus, je commençais à me dire que j’allais devoir repasser par la case parents en attendant… Et puis MIRACLE, une propriétaire moins exigeante que les autres a accepté mon dossier juste à temps ! ALLELUHIA !

Il s’agissait d’un petit meublé refait à neuf de 17m² mais je me suis dit que cela conviendrait et que mon séjour dans ce studio serait temporaire… Il s’avère que ce qui devait être temporaire dure depuis maintenant 4 ans et demi !!! Etant donnée mon changement d’activité professionnelle – je suis freelance – il a bien fallu que je me résigne à apprivoiser ces quelques mètres carrés qui allaient demeurer mon chez moi encore un bout de temps.

Cet été, j’ai ressenti le besoin de tout changer. J’ai bougé les meubles de place, en ai revendu et racheté. J’ai fait de mon mieux pour compartimenter les espaces afin d’avoir un espace de travail, un coin cuisine, un lieu pour lire et dîner et un coin cosy pour la nuit, tout cela dans la même pièce !

J’en ai profité pour me munir de nombreux sacs poubelles et faire du tri dans mes papiers et mon dressing afin de repartir à zéro et commencer une nouvelle vie. J’ai surtout pris beaucoup de plaisir à remeubler et décorer mon petit nid qui commençait dès lors à devenir bien douillet et à me ressembler. J’ai choisi avec soin mes coussins, mes tapis, lampes et meubles de rangement. J’ai fait de belles trouvailles à prix très raisonnables chez Casa, Gifi, Monoprix et Ebay et respecté le petit budget que j’avais dédié à ce projet.

J’ai vraiment réussi à optimiser l’espace et à le personnaliser avec des photos et souvenirs de voyages afin de me sentir dans mon environnement. A final touch avec le parfum d’ambiance chaud et rassurant Under a Fig Tree de chez Rituals et je sais que je suis à la maison ! Quel doux sentiment de sécurité et de protection

Etre heureux de rentrer dans un cocon où rien ne nous est hostile n’a pas de prix et j’en prends conscience tous les jours. Bien sûr j’aimerais avoir un appartement avec une pièce de plus mais je m’en contente aujourd’hui car il me correspond ainsi qu’à ma nouvelle vie. Et puis finalement less is more et je ne passe pas des heures à faire le ménage – activité dont j’ai une sainte horreur !

A présent je peux passer un weekend entier chez moi sans sortir à travailler, bloguer, lire, ranger ou bien tout simplement me reposer devant la TV. Cela était impensable il y a encore quelques mois ! Il était temps, il a fallu un déclic pour passer d’une banale chambre impersonnelle à un véritable lieu de vie.

Je suis vraiment heureuse d’avoir entrepris cette démarche qui était nécessaire et s’inscrivait dans une refonte de ma vie tout entière ! Je continue à essayer d’améliorer cet espace au quotidien et m’efforce de ranger mes affaires car dans un lieu confiné, le moindre objet qui traîne se remarque ! Cela me force à avoir une certaine discipline, ce n’est pas plus mal.

Je suis persuadée que l’endroit où l’on vit dit quelque chose de nous et influe sur notre vie alors prenons en soin autant que nous prenons soin de nous-même !

Une amie m’a d’ailleurs recommandé la lecture du livre La Magie du rangement de Marie Kondo. L’avez-vous lu ?

la-magie-du-rangement

« La méthode Kondo est simple, pertinente et efficace pour bannir à jamais le fouillis. Commencez par vous débarrasser des choses inutiles, puis organisez bien votre espace, une bonne fois pour toutes. Si vous adoptez cette stratégie, le désordre ne fera jamais son retour. »

Je pense que je vais apprendre des choses pour améliorer ma façon de ranger et donc mon quotidien.

Et vous, aimez vous passer du temps chez vous ?

Amélie

Ma nouvelle vie de Freelance !

J’avais très envie de partager avec vous un morceau de ma nouvelle vie professionnelle. Vous allez donc me connaître un peu mieux avec cet article!

Après mes études, j’ai travaillé pendant 10 ans dans de grands groupes internationaux et pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais été heureuse ni épanouie professionnellement. Je travaillais pour payer mes factures et partir en vacances mais je ne me levais pas le matin le sourire aux lèvres.

Je ne me suis d’ailleurs jamais vraiment sentie à ma place ou légitime.  J’avais du mal à rentrer dans le moule. Assez timide et doutant de moi depuis que je suis petite, j’ai toujours mis cela sur le compte d’un manque de confiance. J’étais envahie par le sentiment que je n’allais pas dans la bonne direction et que je n’utilisais pas mes compétences et « talents » dans mon job. Cela créait une frustration énorme et la sensation de passer à côté de ma vie devenait insupportable. Je rentrais tous les soirs épuisée avec de gros maux de tête et l’impression de perdre mon temps et de rater ma vie.

906f8578beaf13d90c18256fb61e32aa

J’ai toujours essayé de chercher ce qui me conviendrait tout en faisant la part des choses entre mes rêves et la réalité. J’étais admirative de la capacité d’évolution et la progression de mes collègues ou amis d’école qui avaient une vocation de prof ou médecin et je pensais : « Ce n’est pas à moi que cela arriverait… ». Résultat, je me sentais nulle, peu ambitieuse et inférieure.

Après plusieurs remises en question et réflexions, j’ai fini par investir dans un bilan de compétences. Je l’ai commencé début 2015 et l’ai terminé en septembre dernier. J’avais eu des échos assez négatifs sur cette démarche du genre « ce n’est pas une baguette magique, ça ne changera pas ta vie »… Et bien pour l’avoir financé moi-même et avoir beaucoup travaillé pour et après chaque séance, cela a payé et ma vie professionnelle a pris un virage à 180°!

76df188c92869ee5de587071bcda06d9

Ma coach y est pour beaucoup. Elle a su comment travailler avec moi et a fait preuve de beaucoup de psychologie. J’étais dans une période difficile et elle a réussi à trouver une façon de faire qui fonctionnait très bien. Elle a su s’adapter à mon « état psychologique» et m’a aidée à prendre des décisions importantes et à changer de cap. Elle était très patiente, à l’écoute et toujours disponible pour échanger par mail ou téléphone. Il y a des rencontres décisives dans la vie que l’on n’oublie pas et Madame B. en fait partie !

Ce bilan a révélé que le statut de salarié ne me convenait pas ou tout du moins plus. J’ai décidé après mûre réflexion pour mon bien-être et ma santé de quitter mon emploi et de me lancer dans une nouvelle aventure : l’entreprenariat !

b8dd24ed72f0a108b4a8413d9e280ac6

Même s’il y a eu des moments difficiles pour mettre mon projet en place, j’y ai toujours cru et n’ai jamais quitté mon objectif de vue. J’ai eu l’opportunité de suivre une formation juste parfaite à la Chambre de Commerce de Nanterre : « 5 jours pour entreprendre ». Cela a été une semaine très riche en rencontres et connaissances. Si vous comptez créer votre entreprise ou devenir indépendant, je vous la conseille fortement. Ce fut une très bonne expérience où j’ai rencontré des personnes passionnées et des intervenants passionnants. J’ai gagné beaucoup de temps et rassemblé les informations nécessaires pour entreprendre mes démarches.

J’ai ensuite passé quelques semaines en compagnie de l’administration – youpi! – et j’ai vécu un vrai parcours du combattant! J’ai fait connaissance avec mes nouveaux amis : le Pôle Emploi, l’Urssaf, le RSI, bref j’ai du apprendre la patience!

200.gif

J’ai rempli de nombreux formulaires et en même temps je démarchais de futurs potentiels clients. Période intense mais passionnante et surtout je suis fière de moi pour avoir tenu bon. Mais le plus dur est devant moi, maintenant il faut générer du chiffre d’affaire, bosser et tenir le rythme. Je vais me donner à 100% et essayer de rester motivée malgré les obstacles. Pour le moment j’aime cette nouvelle vie et je me sens libre. J’ai l’impression que je maîtrise enfin ma vie et quel bonheur de ne plus subir les choses!

Ce changement de cap a aussi signé le début d’un jolie aventure : celle de mon bébé blog ! Le besoin d’écrire était devenu trop fort, j’avais envie de créer mon univers, d’échanger avec vous et d’avoir mon espace pour m’exprimer et je kiffe 😉

Je ressens chaque jour la délicieuse satisfaction d’écrire mon destin. Aujourd’hui je savoure le plaisir de suivre mon instinct et mes envies avec confiance dans l’avenir pour la première fois de ma vie. J’irai au bout de mes rêves, ainsi je n’aurai pas de regrets, j’aurais tenté l’aventure et serai sortie de ma zone de confort pour prendre quelques risques.  J’y crois car j’ai une revanche à prendre sur moi-même!

keep calm kif and blog.jpg

Et vous êtes vous tenté(e)s par l’entreprenariat? En avez-vous fait l’expérience?

N’hésitez pas à me donner des tuyaux ! Je suis très preneuse de vos retours d’expériences.

Amélie

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus sur moi…

Vous me suivez depuis plusieurs mois déjà et nous commençons à nous connaître et à nous apprécier. C’est ça la magie du blog pour moi et je kiffe cette aventure chaque jour qui passe!

Vous me posez des questions sur les différents réseaux sociaux alors je me suis dit que j’allais vous en dire un peu plus sur moi. Comme j’aime les images, j’ai réalisé cette infographie qui résume assez bien qui je suis et ce que j’aime.

Dites m’en plus sur vous également, afin que je sache qui se cache derrière vos gentils commentaires 😉 Je me ferai un plaisir de vous découvrir.

KIF AND BLOG INFOGRAPHIE

Amélie

Mes premiers pas de blogueuse. Qui se cache derrière KIF AND BLOG?

logo HDJe m’appelle Amélie, j’ai 33 ans, j’habite en région parisienne et l’adjectif qui me définit le mieux est : curieuse!

J’aime ressentir des nouvelles émotions, apprendre, découvrir, vivre des expériences bref j’aime la vie et tout ce qu’elle peut apporter.

Je suis ravie de faire mes premiers pas dans la blogosphère et espère vous faire partager mon univers et surtout ce qui me fait kiffer au quotidien, d’où le nom du blog!

Dans ce monde de plus en plus individualiste et obsédé par le résultat et l’apparence, il est temps de faire une pause et de se concentrer sur l’essentiel : son bien-être et son bonheur.

Chaque personne, vous, moi, vos amis a une définition subjective du bonheur : l’amour, l’argent, les voyages, la famille et tout cela à la fois – voire plus!

Après avoir réalisé un gros travail sur moi-même, je me suis aperçue que LE bonheur n’est pas un sentiment durable. En réalité, il existe de nombreux petits moments de bonheur dans la journée, qui durent même quelques secondes et mon but est de les détecter et de les apprécier à leur juste valeur afin d’habituer mon cerveau et mon corps à les créer naturellement, inconsciemment.

Lors de cette thérapie, un livre m’a été très judicieusement conseillé : 3 kifs par jour de Florence Servan-Schreiber. Ce guide a été une révélation.

Selon l’auteur, un kif « c’est un événement une rencontre, une sensation ou une image qui nous fait du bien et qui nous permet de cerner ce qui nous rend heureux ».

Son projet : « repérer trois instants de joie par jour pour cultiver le bonheur ».

J’ai essayé et au début j’étais tellement mal et absolument pas à l’écoute de mon corps et de ses sens que j’étais incapable d’en lister un seul. Désormais, je ne les compte plus!

Je vous recommande donc ce livre qui est très bien documenté et qui offre un mode d’emploi pour prendre conscience de ce qui nous rend heureux, en tout cas de déceler ce qui nous fait du bien A NOUS Sourire

Couv-3kifs-par-jour-2.jpg

Bonne lecture et à très vite pour vous dévoiler le premier kif!

Amélie