Un peu plus sur moi…

Vous me suivez depuis plusieurs mois déjà et nous commençons à nous connaître et à nous apprécier. C’est ça la magie du blog pour moi et je kiffe cette aventure chaque jour qui passe!

Vous me posez des questions sur les différents réseaux sociaux alors je me suis dit que j’allais vous en dire un peu plus sur moi. Comme j’aime les images, j’ai réalisé cette infographie qui résume assez bien qui je suis et ce que j’aime.

Dites m’en plus sur vous également, afin que je sache qui se cache derrière vos gentils commentaires 😉 Je me ferai un plaisir de vous découvrir.

KIF AND BLOG INFOGRAPHIE

Amélie

Lettre à Daech – Réponse aux balles lâches de tes kalach

devise paris

Cher Daech,

Je t’écris ce message car je crois que tu as besoin de quelques clarifications. Je pensais que tu avais compris certaines choses sur notre civilisation depuis le 7 janvier dernier. Ton attitude du vendredi 13 novembre me prouvant le contraire, un petit recadrage s’avère nécessaire.

  1. Il existe dans le monde normal des concepts comme l’amour, le respect, la fraternité, la paix ou la tolérance et je pense que tu ne les maitrises pas très bien. Je te conseille d’ajouter à ta liste au Père Noël un dictionnaire, tu sais, les gros livres avec plein de mots dedans et leurs définitions… Si tu préfères internet, il existe un super site qui s’appelle Wikipédia.
  2. Nous les humains, nous avons des sentiments. Laisse moi t’expliquer. Par exemple quand des larmes coulent de nos yeux, ça s’appelle la tristesse. Parfois notre bouche s’agrandit et forme un sourire, on appelle ça la joie. Et lorsque des sons sortent de cette même bouche, c’est tout simplement un rire. Quand on est à côté de quelqu’un que nous apprécions et que nous ressentons des papillons dans le ventre, c’est un sentiment d’amour. Si un ami a des problèmes et que je suis là pour lui, c’est de l’entraide. Ressentir ces choses est normal, c’est de ne pas les ressentir qui ne l’est pas.
  3. Peut-être as-tu besoin de parler de ces « caprices » que tu commences à faire trop régulièrement, il faut faire sortir toute la violence que tu as en toi. Il existe des docteurs avec des blouses blanches qui donnent des petites pilules magiques comme le lexomil ou le valium, parfois c’est utile et ça calme un peu les gens nerveux. Sinon les maisons de repos sont aussi une bonne solution, on est enfermé avec des bonbons qui font dormir en cas de surmenage. En tout cas il faut que tu te fasses aider car tu dois savoir – mon pauvre – que tu n’as ABSOLUMENT RIEN compris à la vie et que comme dans le film Les Visiteurs, tu es resté bloqué dans une civilisation qui n’est plus la nôtre depuis très longtemps.

Je vais être un peu dure avec toi mais il faut que tu l’entendes, c’est pour ton bien – et surtout le nôtre.

  • Tu as voulu nous faire peur, tu as réussi
  • Tu as voulu tuer des innocents, c’est fait
  • Tu as voulu la guerre, tu l’as

Mais SURTOUT tu as :

  • Décuplé l’amour que j’ai en moi
  • Réussi à me prouver qu’il fallait vivre encore plus intensément
  • Fait se lever le monde entier pour nos victimes et notre nation
  • Inspiré des artistes et rendu Paris encore plus GRANDE
  • Ligué le monde entier contre toi

Je tiens à te dire que malgré la terreur que tu souhaites faire régner, mes proches et moi, nous continuerons à prendre le métro, à boire des coups en terrasse, à avoir des amis gays, à porter des jupes – et même les mecs s’ils le veulent – à boire de l’alcool, à faire l’amour plusieurs fois par jour et prendre du plaisir, à vivre en harmonie avec des personnes de nationalités et religions différentes, à manger du pain, à porter des bérets, à écouter Edith Piaf et jouer de l’accordéon devant la Tour Eiffel car C’EST LA VIE des Français et cette vie on la kiffe! Si tu préfères te faire démembrer avec une ceinture d’explosifs autour de la taille, okay fine, mais fais le tout seul ou avec tes potes tarés en faisant joujou à la guerre et en espérant aller au paradis ce qui, sans vouloir te décevoir, n’arrivera jamais.

Peut-être qu’un jour un proche ou moi-même aurons le malheur de faire ta connaissance et tomberons sous les balles lâches de ta kalach, oui cela sera très très triste, mais nous aurons vécu, nous aurons été heureux, nous aurons aimé la vie, nous aurons partagé des moments de fraternité, nous n’aurons pas connu ta frustration, ta perversité, ton fiel et ta haine, et ça, ça nous permettra à NOUS d’aller au paradis où nous ne risquerons pas de revoir des fous dans ton genre.

Si après avoir lu ces quelques lignes, ton cerveau détraqué n’a pas tout compris, tu peux aller lire les derniers articles de ce modeste blog et tu peux même t’inscrire à la newsletter pour les recevoir par mail. Certains articles comme celui sur les vernis à ongles ne te parlera peut-être pas, mais tu peux tenter…

Avec tout mon irrespect.

Amélie

PS : ci-dessous quelques dessins et photos nées à la suite du vendredi 13 novembre 2015 en hommage aux victimes de tes actes et à leurs proches #FluctuatNecMergitur

Mes premiers pas de blogueuse. Qui se cache derrière KIF AND BLOG?

logo HDJe m’appelle Amélie, j’ai 33 ans, j’habite en région parisienne et l’adjectif qui me définit le mieux est : curieuse!

J’aime ressentir des nouvelles émotions, apprendre, découvrir, vivre des expériences bref j’aime la vie et tout ce qu’elle peut apporter.

Je suis ravie de faire mes premiers pas dans la blogosphère et espère vous faire partager mon univers et surtout ce qui me fait kiffer au quotidien, d’où le nom du blog!

Dans ce monde de plus en plus individualiste et obsédé par le résultat et l’apparence, il est temps de faire une pause et de se concentrer sur l’essentiel : son bien-être et son bonheur.

Chaque personne, vous, moi, vos amis a une définition subjective du bonheur : l’amour, l’argent, les voyages, la famille et tout cela à la fois – voire plus!

Après avoir réalisé un gros travail sur moi-même, je me suis aperçue que LE bonheur n’est pas un sentiment durable. En réalité, il existe de nombreux petits moments de bonheur dans la journée, qui durent même quelques secondes et mon but est de les détecter et de les apprécier à leur juste valeur afin d’habituer mon cerveau et mon corps à les créer naturellement, inconsciemment.

Lors de cette thérapie, un livre m’a été très judicieusement conseillé : 3 kifs par jour de Florence Servan-Schreiber. Ce guide a été une révélation.

Selon l’auteur, un kif « c’est un événement une rencontre, une sensation ou une image qui nous fait du bien et qui nous permet de cerner ce qui nous rend heureux ».

Son projet : « repérer trois instants de joie par jour pour cultiver le bonheur ».

J’ai essayé et au début j’étais tellement mal et absolument pas à l’écoute de mon corps et de ses sens que j’étais incapable d’en lister un seul. Désormais, je ne les compte plus!

Je vous recommande donc ce livre qui est très bien documenté et qui offre un mode d’emploi pour prendre conscience de ce qui nous rend heureux, en tout cas de déceler ce qui nous fait du bien A NOUS Sourire

Couv-3kifs-par-jour-2.jpg

Bonne lecture et à très vite pour vous dévoiler le premier kif!

Amélie