De retour après une zone de turbulences

hello-gorgeous

Je suis très heureuse de vous retrouver ici après plus de 2 mois de silence. Même si je suis restée présente sur les réseaux sociaux et notamment Facebook et Insta, je n’avais pas écrit de nouvel article sur le blog depuis fin décembre 🙁

Et pourtant, j’en avais très envie, j’avais plein d’idées, mais les aléas de la vie nous empêchent parfois de faire ce qui nous tient à cœur. Tous les jours je me disais : « demain j’écris ». Et puis les jours, les semaines et les mois ont passé. Je n’y arrivais pas.

Le mois de décembre a été infernal. Après une formation, j’ai enchaîné une nouvelle mission passionnante pour laquelle je n’ai pas compté mes heures et me suis beaucoup investie. J’ai également préparé en parallèle le passage de ma certification professionnelle pour ma nouvelle activité devant un jury. Cela s’est terminé avec succès, fierté mais aussi un épuisement intellectuel et physique.

Les fêtes de fin d’année n’ont pas réussi à me ressourcer cette année. Pas la trêve rêvée et tant attendue. Quelques problèmes de santé dans la famille ont bousculé le programme des festivités. Beaucoup de stress, de retournements de situations, de tristesse, de colère et peu de moments de sérénité et de rassemblements… J’avais perdu mes repères, mes piliers et pour la première fois je ne savais pas comment réagir à une situation familiale complexe. Le réveillon du 31 fut bien sympa chez des amis en toute simplicité mais j’étais surtout soulagée d’en finir avec cette période de sapins, chants de Noël et surtout de retrouver mon quotidien parisien.

Le mois de janvier a passé à la vitesse de la lumière . Boulot, boulot… Je n’étais que sur mon ordi ou mon téléphone. Désireuse de produire le meilleur pour ma cliente et bien contente d’avoir une occupation pour ne pas penser H24 à ces moments personnels troublés. Heureusement mes amies les plus proches ont été bien présentes et si elles me lisent, je leur dis un sincère MERCI

Jusqu’au dernier jour du mois de janvier, j’espérais avoir le courage et la force de vous écrire pour vous souhaiter une belle année 2017 et vous remercier pour votre fidélité au cours de l’année passée. J’en profite via cet article même si nous arrivons fin février. Mieux vaut tard que jamais ! Je comptais également partager avec vous mes résolutions. Aux vues des derniers mois, j’en ai peu mais qui me tiennent à cœur.

  1. Ne pas repousser ce que j’ai envie de faire si je peux les faire MAINTENANT. J’ai envie de vivre à 100 % car la vie est courte, nous n’en avons qu’une et tout peut s’arrêter demain. PLUS TARD se transforme souvent en JAMAIS
  2. Moins anticiper, plus improviser et être plus cool avec moi-même. Je ne veux plus être la petite femme parfaite, j’ai juste envie d’être moi et de vivre ma vie comme je l’entends. A mon rythme et à l’écoute de mes envies et mes besoins.
  3. Passer du temps avec des personnes que j’aime et qui me font du bien. Exit les briseurs de rêves, défaitistes, décourageants ou cyniques. Je veux du positif et de l’optimisme.
  4. Me satisfaire de ce que j’ai et ne plus être dans la surconsommation car LESS IS MORE. De nombreux petits bonheurs sont gratuits. Si, si 😉
  5. Me concentrer sur l’essentiel et ne plus me focaliser sur les petits tracas du quotidien car au final, cela finit toujours par s’arranger alors pourquoi en faire tout un foin et ressasser le truc pendant des heures ? J’essaie de faire glisser ce genre de choses pour éviter la surcharge cérébrale et plutôt emmagasiner dans mon cerveau des choses positives qui me procurent de la joie.
  6. Avoir des projets. Un long weekend à Barcelone est prévu en juin avec une amie très proche pour mon anniversaire. Je m’en réjouis à l’avance et cela me donne un but pour avancer. J’en ai d’autres que je garde pour moi (pour l’instant) !

Il y a quelques temps, j’avais publié la liste de mes envies et j’ai réussi à en réaliser quelques unes. Par exemple, l’une d’entre elles était un tatouage. C’est chose faite depuis novembre dernier ! Je l’adore car il est symbolique et unique et j’ai surkiffé l’expérience. J’avais peur de la douleur et il s’agissait d’un moment important presque solennel, voire initiatique mais tout s’est très bien passé. Cela restera un super bon souvenir. Merci à Nicolas de chez Blckside Studio qui est un vrai artiste. Cela m’a donné envie d’en refaire un très prochainement 😉

image1-2

Le printemps va bientôt pointer son nez, avec je nous le souhaite des journées douces, de jolis moments et du temps pour en profiter avec nos êtres chers.

Je vous dis à très vite pour reprendre le cours du blog avec des articles qui sont déjà bien avancés dans ma petite tête. Y a plus qu’à !

Prenez soin de vous.

Amélie

Identifier ses forces de caractère

J’aime la psychologie positive et j’ai appris une bonne nouvelle dernièrement alors je voulais la partager avec vous. Saviez vous qu’il existe en chacun de nous 24 forces de caractère?

24 forces de caractères.jpg

Florence Servan-Schreiber définit la force comme : « Une prédisposition à penser, ressentir et agir de façon authentique et énergisante qui entraîne nos meilleures performances. Nous gagnons 100 fois plus à les cultiver plutôt que de corriger nos défauts. »

En les connaissant et en les cultivant, nous « créons les conditions de notre épanouissement :

  1. se considérer positivement sans modestie ni vantardise
  2. ne pas se concentrer sur ses défauts
  3. trouver de l’énergie
  4. apprendre à s’encourager »

J’ai bien sûr immédiatement eu envie de connaître mes forces. J’ai ainsi fait un test gratuit – qui prend environ 15 minutes. Je vous conseille de l’effectuer un jour où vous êtes objectif-ves (ni surexcité, ni déprimé) afin de ne pas piper les résultats.

Voici mes 5 premières forces de caractère :

Capture d’écran 2016-04-07 à 01.36.25

Je suis assez alignée avec ces résultats et vais essayer de les cultiver plutôt que de me focaliser sur ce qui me manque.

Vous aussi vous souhaitez mieux vous connaître? Prenez 15 minutes pour vous et faîtes le test! Vous pouvez choisir la langue française bien sûr. Enjoy et dites moi si vous êtes d’accord avec vos résultats  😉

Amélie

the best version of you

 

Ma nouvelle vie de Freelance !

J’avais très envie de partager avec vous un morceau de ma nouvelle vie professionnelle. Vous allez donc me connaître un peu mieux avec cet article!

Après mes études, j’ai travaillé pendant 10 ans dans de grands groupes internationaux et pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais été heureuse ni épanouie professionnellement. Je travaillais pour payer mes factures et partir en vacances mais je ne me levais pas le matin le sourire aux lèvres.

Je ne me suis d’ailleurs jamais vraiment sentie à ma place ou légitime.  J’avais du mal à rentrer dans le moule. Assez timide et doutant de moi depuis que je suis petite, j’ai toujours mis cela sur le compte d’un manque de confiance. J’étais envahie par le sentiment que je n’allais pas dans la bonne direction et que je n’utilisais pas mes compétences et « talents » dans mon job. Cela créait une frustration énorme et la sensation de passer à côté de ma vie devenait insupportable. Je rentrais tous les soirs épuisée avec de gros maux de tête et l’impression de perdre mon temps et de rater ma vie.

906f8578beaf13d90c18256fb61e32aa

J’ai toujours essayé de chercher ce qui me conviendrait tout en faisant la part des choses entre mes rêves et la réalité. J’étais admirative de la capacité d’évolution et la progression de mes collègues ou amis d’école qui avaient une vocation de prof ou médecin et je pensais : « Ce n’est pas à moi que cela arriverait… ». Résultat, je me sentais nulle, peu ambitieuse et inférieure.

Après plusieurs remises en question et réflexions, j’ai fini par investir dans un bilan de compétences. Je l’ai commencé début 2015 et l’ai terminé en septembre dernier. J’avais eu des échos assez négatifs sur cette démarche du genre « ce n’est pas une baguette magique, ça ne changera pas ta vie »… Et bien pour l’avoir financé moi-même et avoir beaucoup travaillé pour et après chaque séance, cela a payé et ma vie professionnelle a pris un virage à 180°!

76df188c92869ee5de587071bcda06d9

Ma coach y est pour beaucoup. Elle a su comment travailler avec moi et a fait preuve de beaucoup de psychologie. J’étais dans une période difficile et elle a réussi à trouver une façon de faire qui fonctionnait très bien. Elle a su s’adapter à mon « état psychologique» et m’a aidée à prendre des décisions importantes et à changer de cap. Elle était très patiente, à l’écoute et toujours disponible pour échanger par mail ou téléphone. Il y a des rencontres décisives dans la vie que l’on n’oublie pas et Madame B. en fait partie !

Ce bilan a révélé que le statut de salarié ne me convenait pas ou tout du moins plus. J’ai décidé après mûre réflexion pour mon bien-être et ma santé de quitter mon emploi et de me lancer dans une nouvelle aventure : l’entreprenariat !

b8dd24ed72f0a108b4a8413d9e280ac6

Même s’il y a eu des moments difficiles pour mettre mon projet en place, j’y ai toujours cru et n’ai jamais quitté mon objectif de vue. J’ai eu l’opportunité de suivre une formation juste parfaite à la Chambre de Commerce de Nanterre : « 5 jours pour entreprendre ». Cela a été une semaine très riche en rencontres et connaissances. Si vous comptez créer votre entreprise ou devenir indépendant, je vous la conseille fortement. Ce fut une très bonne expérience où j’ai rencontré des personnes passionnées et des intervenants passionnants. J’ai gagné beaucoup de temps et rassemblé les informations nécessaires pour entreprendre mes démarches.

J’ai ensuite passé quelques semaines en compagnie de l’administration – youpi! – et j’ai vécu un vrai parcours du combattant! J’ai fait connaissance avec mes nouveaux amis : le Pôle Emploi, l’Urssaf, le RSI, bref j’ai du apprendre la patience!

200.gif

J’ai rempli de nombreux formulaires et en même temps je démarchais de futurs potentiels clients. Période intense mais passionnante et surtout je suis fière de moi pour avoir tenu bon. Mais le plus dur est devant moi, maintenant il faut générer du chiffre d’affaire, bosser et tenir le rythme. Je vais me donner à 100% et essayer de rester motivée malgré les obstacles. Pour le moment j’aime cette nouvelle vie et je me sens libre. J’ai l’impression que je maîtrise enfin ma vie et quel bonheur de ne plus subir les choses!

Ce changement de cap a aussi signé le début d’un jolie aventure : celle de mon bébé blog ! Le besoin d’écrire était devenu trop fort, j’avais envie de créer mon univers, d’échanger avec vous et d’avoir mon espace pour m’exprimer et je kiffe 😉

Je ressens chaque jour la délicieuse satisfaction d’écrire mon destin. Aujourd’hui je savoure le plaisir de suivre mon instinct et mes envies avec confiance dans l’avenir pour la première fois de ma vie. J’irai au bout de mes rêves, ainsi je n’aurai pas de regrets, j’aurais tenté l’aventure et serai sortie de ma zone de confort pour prendre quelques risques.  J’y crois car j’ai une revanche à prendre sur moi-même!

keep calm kif and blog.jpg

Et vous êtes vous tenté(e)s par l’entreprenariat? En avez-vous fait l’expérience?

N’hésitez pas à me donner des tuyaux ! Je suis très preneuse de vos retours d’expériences.

Amélie

 

 

 

 

 

 

 

Lettre à Daech – Réponse aux balles lâches de tes kalach

devise paris

Cher Daech,

Je t’écris ce message car je crois que tu as besoin de quelques clarifications. Je pensais que tu avais compris certaines choses sur notre civilisation depuis le 7 janvier dernier. Ton attitude du vendredi 13 novembre me prouvant le contraire, un petit recadrage s’avère nécessaire.

  1. Il existe dans le monde normal des concepts comme l’amour, le respect, la fraternité, la paix ou la tolérance et je pense que tu ne les maitrises pas très bien. Je te conseille d’ajouter à ta liste au Père Noël un dictionnaire, tu sais, les gros livres avec plein de mots dedans et leurs définitions… Si tu préfères internet, il existe un super site qui s’appelle Wikipédia.
  2. Nous les humains, nous avons des sentiments. Laisse moi t’expliquer. Par exemple quand des larmes coulent de nos yeux, ça s’appelle la tristesse. Parfois notre bouche s’agrandit et forme un sourire, on appelle ça la joie. Et lorsque des sons sortent de cette même bouche, c’est tout simplement un rire. Quand on est à côté de quelqu’un que nous apprécions et que nous ressentons des papillons dans le ventre, c’est un sentiment d’amour. Si un ami a des problèmes et que je suis là pour lui, c’est de l’entraide. Ressentir ces choses est normal, c’est de ne pas les ressentir qui ne l’est pas.
  3. Peut-être as-tu besoin de parler de ces « caprices » que tu commences à faire trop régulièrement, il faut faire sortir toute la violence que tu as en toi. Il existe des docteurs avec des blouses blanches qui donnent des petites pilules magiques comme le lexomil ou le valium, parfois c’est utile et ça calme un peu les gens nerveux. Sinon les maisons de repos sont aussi une bonne solution, on est enfermé avec des bonbons qui font dormir en cas de surmenage. En tout cas il faut que tu te fasses aider car tu dois savoir – mon pauvre – que tu n’as ABSOLUMENT RIEN compris à la vie et que comme dans le film Les Visiteurs, tu es resté bloqué dans une civilisation qui n’est plus la nôtre depuis très longtemps.

Je vais être un peu dure avec toi mais il faut que tu l’entendes, c’est pour ton bien – et surtout le nôtre.

  • Tu as voulu nous faire peur, tu as réussi
  • Tu as voulu tuer des innocents, c’est fait
  • Tu as voulu la guerre, tu l’as

Mais SURTOUT tu as :

  • Décuplé l’amour que j’ai en moi
  • Réussi à me prouver qu’il fallait vivre encore plus intensément
  • Fait se lever le monde entier pour nos victimes et notre nation
  • Inspiré des artistes et rendu Paris encore plus GRANDE
  • Ligué le monde entier contre toi

Je tiens à te dire que malgré la terreur que tu souhaites faire régner, mes proches et moi, nous continuerons à prendre le métro, à boire des coups en terrasse, à avoir des amis gays, à porter des jupes – et même les mecs s’ils le veulent – à boire de l’alcool, à faire l’amour plusieurs fois par jour et prendre du plaisir, à vivre en harmonie avec des personnes de nationalités et religions différentes, à manger du pain, à porter des bérets, à écouter Edith Piaf et jouer de l’accordéon devant la Tour Eiffel car C’EST LA VIE des Français et cette vie on la kiffe! Si tu préfères te faire démembrer avec une ceinture d’explosifs autour de la taille, okay fine, mais fais le tout seul ou avec tes potes tarés en faisant joujou à la guerre et en espérant aller au paradis ce qui, sans vouloir te décevoir, n’arrivera jamais.

Peut-être qu’un jour un proche ou moi-même aurons le malheur de faire ta connaissance et tomberons sous les balles lâches de ta kalach, oui cela sera très très triste, mais nous aurons vécu, nous aurons été heureux, nous aurons aimé la vie, nous aurons partagé des moments de fraternité, nous n’aurons pas connu ta frustration, ta perversité, ton fiel et ta haine, et ça, ça nous permettra à NOUS d’aller au paradis où nous ne risquerons pas de revoir des fous dans ton genre.

Si après avoir lu ces quelques lignes, ton cerveau détraqué n’a pas tout compris, tu peux aller lire les derniers articles de ce modeste blog et tu peux même t’inscrire à la newsletter pour les recevoir par mail. Certains articles comme celui sur les vernis à ongles ne te parlera peut-être pas, mais tu peux tenter…

Avec tout mon irrespect.

Amélie

PS : ci-dessous quelques dessins et photos nées à la suite du vendredi 13 novembre 2015 en hommage aux victimes de tes actes et à leurs proches #FluctuatNecMergitur